Dash & lily (2020)

Pendant les fêtes de fin d’année, le cynique Dash et l’optimiste Lily visitent les quatre coins de New York… séparément, en se lançant des défis via un carnet. Notre jeune duo va découvrir qu’ils partagent plus de points communs qu’ils ne le pensaient…

  • Création : Joe Tracz (basé sur le livre : Dash & Lily’s Book of Dares de Rachel Cohn & David Levithan)
  • Genres : Romance, Comédie
  • Date de diffusion : 10 novembre 2020
  • Nombre de saisons : 1
  • Nombre d’épisodes : 8 (30 mn chaque épisode)
  • Acteurs : Austin Abrams (Dash), Midori Francis (Lily), Dante Brown (Boomer), Troy Iwata (Langston)

Et voici mon dernier coup de coeur côté série ! Bon je sais que j’ai eu pas mal de coups de coeur de ce côté-là ces temps-ci, mais là je me devais de vous en parler. Alors je l’avais bien mise dans ma whislist, pourtant je ne me suis pas jetée dessus le jour de sa sortie, j’étais un peu dubitative. J’avais peur que cela soit trop pour les adolescents. Mais c’est après avoir vu une story sur un compte Bookstagram que je me suis décidée à la regarder, pourquoi pas, un jour après sa diffusion. Du coup c’était hier soir. ET J’AI ADORÉ ! 😍 Pourquoi ? En voici les principales raisons :

  • Étant donné notre condition actuelle (coucou le confinement) et l’approche de Noël je me suis déjà dans les films de Noël. Mais ici, ça change, car ce n’est pas un film mais plutôt une mini-série composée de 8 épisodes qui durent chacun 30 minutes environ. Un concept que j’apprécie beaucoup maintenant ! C’est très rapide à finir, et vu la rapidité à laquelle les épisodes défilent je ne me rendais jamais compte quand ils se terminaient.
  • La présence de deux personnages principaux, adolescents certes, mais qui concentrent pratiquement toute la mignonnerie. Je tiens d’abord à rappeler que l’acteur Austin Abrams (Dash) a mon âge, c’est-à-dire 23 ans 🙄 donc ça relève un peu le niveau, et apparaît comme un lycéen plus mature, et qui m’a beaucoup fait penser à ce cher Timothée Chalamet… Donc d’un côté, nous avons Lily, une adolescente de 17 ans, qui n’a à son compte aucunes expériences amoureuses et qui n’a d’ailleurs pas d’amis, mais qui a toujours la pêche et le sourire 24h sur 24. Et Noël ? C’est sa fête favorite. Depuis son enfance, les enfants l’ont toujours trouvé bizarre, tout ça parce qu’elle était différente, que ce soit dans sa façon de vivre ou de s’habiller. Une autre particularité de ce personnage est sa proximité avec sa famille. D’origine asiatique elle est autant proche de ses parents que de son grand-père ou sa grande tante qui l’aide dans sa quête. D’un autre côté on a Dash, un adolescent un peu aigri ou plutôt cynique qui déteste Noël. Il est tout le contraire de Lily : il a des amis, il avait une ex copine et il se retrouve à fêter Noël seul alors que son père le passe avec sa petite-amie. Mais un point commun les réunit : leur capacité à se surpasser en relevant des défis parfois improbables et fous. Ils apprennent à vivre et à se rédécouvrir. Ils apprennent ce qu’est l’essentiel dans ces périodes de festivité. D’abord c’est Lily qui prend l’initiative d’écrire dans un carnet des défis à l’attention d’un garçon, celui qui oserait les accepter. Car elle espère de tout coeur trouver l’amour pour Noël, tout comme ses grands-parents et ses parents avant elle. Et c’est une idée très originale et mignonne, quoique iréaliste je trouve. Mais on n’oublie rapidement ce petit détail parce qu’il s’agit avant tout d’une histoire de Noël à travers laquelle nous pouvons rêver.
  • Les émotions sont garanties ! Pas mal de scènes sont émouvantes et trop choupi, car oui c’est Noël donc les moments de complicité font fondre notre petit coeur. Que ce soit les moments passés en famille, les chorales, la neige, les petites gaffes de chacun ou plus générament la quête de l’amour : tout ça m’a rendu totalement accro ! Noël est là on le sens très bien.
  • La diversité des personnages. De nos jours on voit émerger sur Netflix de plus en plus de films romantiques dont le rôle principal est campé par une actrice ou un acteur sous-représenté dans le cinéma. Exemples avec À tous les garçons que j’ai aimé, Crazy Rich Asians ou encore la série Mes Premières fois où l’actrice principale était d’origine indienne. J’ai aussi adoré le couple que formait le frère de Lily avec son copain. Ils sont à croquer !
  • Mais c’est avant tout des thèmes avec lesquels nous pouvons nous voir à travers. Il s’agit de la confiance en soi, la famille, les premières fois notamment le premier baiser, le harcèlement ou plutôt la diffuculté de se faire des amis du fait de sa personnalité unique et originale ou quand on se démarque à l’école ou au lycée, la découverte de soi-même à travers les défis et les premiers sentiments qui naissent. En effet, Lily n’a jamais connu l’amour et c’est par le biais de ce carnet qu’elle compte bien le trouver ! Et puis parlons en de ces défis ! Même s’ils étaient parfois gênants, l’hilarité prend sa place. J’avais le sourire à chaque épisode 🤗 et même la larme à l’oeil de temps en temps, surtout la fin… 🤫 Mais que voulez-vous je suis sensible…

Publié par

🦉 Salut, moi c’est Magali. Bienvenue à toi ! Blogueuse littéraire et addict des séries et films, je vous partage avec grand plaisir mes coups de coeur et mes déceptions 💗

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s