The Prison Experiment – L’Expérience de Stanford (2015)

« I don’t think i have the qualities to be a guard. »

« Prisoner.

– Why is that ?

– Nobody likes guards. »

Anthony (Moisés Arias) et Christopher (Michael Angarano) durant leur interview lorsqu’on leur demande de choisir leur rôle.Tout deux vont devenir des gardiens.

La chronique de la funeste « Expérience de Stanford », une simulation scientifique organisée par l’université américaine en 1971 tentant d’explorer les effets de l’enfermement carcéral sur les prisonniers et leurs geôliers…

  • Réalisateur : Kyle Patrick Alvarez
  • Acteurs : Ezra Miller, Billy Crudup, Michael Angarano, Olivia Thirlby, James Wolk, Johnny Simmons, Tye Sheridan, Ki Hong Lee, Logan Miller, Moisés Arias, …
  • Distribution : IFC Films

Description de l’expérience

Peut-être que vous avez eu vent de l’expérience de Stanford menée en 1971 par le Dr. Phillip Zimbardo dans la prison de Stanford. Pour ma part, avant de regarder le film je n’en savais rien. Mais, maintenant vous avez l’occasion d’en apprendre plus avec ce film. C’est une expérience psychologique aussi intéressante qu’inquiétante !

A la base, elle devait consister à tester l’hypothèse selon laquelle les traits de personnalité des prisonniers et des gardiens sont la cause principale des comportements abusifs entre eux. Dans le cadre de cette expérience, le Dr. Zimbardo sélectionne 18 étudiants de sexe masculin pour qu’ils participent à une simulation de prison de 14 jours pour jouer le rôle de prisonniers ou de gardiens, et reçoivent 15 dollars par jour. Ils ont tous eu un rôle assigné au hasard. Ni leur souhait, ni leur personnalité ont été pris en compte. Ce qu’ils devaient savoir en priorité était de respecter quelques règles srictes : à savoir, globalement, ne pas user de la violence physique et psychologique sur les prisionniers. Ces règles s’appliquaient essentiellement aux gardiens. Ces derniers doivent également respecter l’intimité des prisonniers et ne donc pas les observer constamment.

Sauf que la situation dégénéra plus vite que prévu. Les scientifiques observant les scènes depuis la salle de contrôle derrière leurs ordinateurs s’amusaient et rigolaient de la façon dont les gardiens prenaient leur rôle très au sérieux. Ces derniers prirent en effet trop la confiance, mais très rapidement la situation devint hors de contrôle. Les gardiens devenaient plus violents, et se moquaient de la douleur psychologique qu’ils pouvaient infliger aux prisonniers. Ils leur enlevaient les matelas pour dormir, les punissaient au coins s’ils désobéissaient, les réveillaient au milieu de la nuit pour faire des pompes et n’hésitaient pas à les faire répéter leur noms jusqu’à ils en oublient leur vrais noms. Une telle atrocité psychologique je dirais. Car derrières ces faux prisonniers se cachaient des gamins qui devinrent très vite apeurés. Ils ne comprenaient pas ; ils pensaient au début que c’était qu’un jeu et ne pouvaient plus savoir à un moment donné si c’était qu’une expérience ou si c’était la réalité. D’une telle violence que 2 étudiants prisonniers durent quitté le programme en raison d’un effondrement psychologique.

Au final, le responsable de l’expérience se rendit compte de la gravité de la situation et décida de susprendre l’expérience qui n’aura duré que 6 jours…

Qu’est-ce que l’on peut en sortir de cette expérience ?

Cette expérience qui mit en scènes des jeunes étudiants nous interroge sur la nature humaine, sur ce qui fait que nous agissons bien ou mal. Dans le cas des prisons, nous pouvons nous demander si la méchanceté et la dureté des gardiens ne proviendraient pas de leurs habits ou de leur emploi. Car en dehors de ces murs, ils pourraient être une autre personne.

Et au final à la fin de ce film, on se pose la question : « qu’aurais-je fait à leur place ? » Car c’est une chose qu’on ne peut pas prévoir. On ne sait pas nous mêmes à quoi on ressemblerait si l’on était derrière les barreaux ou si l’on était ceux qui font respecter la loi. Et du coup, lorsque les étudiants enlèvent leur masque, les « gardiens » reviennent sur leurs actes et regrettent. Ils n’imaginaient la gravité de leurs actes et de la situation. Car en dehors de leur costume et des lunettes qui cachent leur regard, ce sont des étudiants normaux qui auraient pu se retrouver à la place de leurs collègues, en « prisonniers ».

Globalement

Ce film a un impact assez pertinent. Pas très connu du grand public je pense que ce film indépendant vaut quelque chose. C’est un film assez riche qui incite à la réflexion. En effet, on se pose des questions sur la condition des hommes dans les prisons, sur la nature humaine, sur le bien et le mal, etc…

Concernant le jeu des acteurs je l’ai trouvé pas mal ! J’ai pu reconnaître la plupart des acteurs. Salutations aux prisonniers : Ki Hong Lee (alias Mino dans le Labyrinthe), Thomas Mann (Projet X, Brain on Fire…), Tye Sheridan (alias Cyclope dans les récents X-Men), mais surtout Ezra Miller (Les Animaux fantastiques, Le monde de Charlie, We need to talk about Kevin,…), que j’adore et qui est parfait dans tout ses rôles ! En tant que gardiens nous retrouvons Moisés Arias (Hannah Montana et Michael Angarano. Mais aussi Billy Crudup qui incarne le Dr. Zimbardo. Ils sont tous très convaincants dans leur rôle de prisonniers et de gardiens. Tout particulièrement Ezra Miller qui n’hésite pas à se rebeller contre les gardiens et qui devient complètement fou après tout ces moments passés au coin éloignés de tout contact physique. Tye Sheridan convaint également dans son rôle de prisonnier, victime de violence psychologique. Il devient très touché et ne comprend pas la situation qui s’envenime.

Bref, un film indépendant peu connu du grand public mais que je conseille à voir !

Publié par

🦉 Salut, moi c’est Magali 🦉 Bienvenue à toi ! Blogueuse littéraire et addict des séries et films, je vous partage avec grand plaisir mes coups de coeur et mes déceptions 💗

2 commentaires sur « The Prison Experiment – L’Expérience de Stanford (2015) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s