La Liste des Prétendants – Sonya Lalli

Gay, hétéro, Indien ou pas, dit-elle en s’approchant de lui, tout le monde n’a pas le courage d’être soi-même. […] Tu as plein de raisons d’être fier de toi.

Raina en s’adressant à Depesh, La Liste des Prétendants

Raina, vingt-neuf ans, est encore célibataire au grand dam de sa communauté pour qui la respectabilité de toute jeune fille indienne passe par un mariage traditionnel en grande pompe. La pression atteint de nouveaux sommets lorsque sa grand-mère, Nani, se met en tète de jouer les entremetteuses. Armée d’une liste de prétendants triés sur le volet, elle entend bien trouver pour sa Raina l’homme parfait ! Désireuse de ne pas décevoir sa famille, Raina enchaîne les rendez-vous galants planifiés par sa grand-mère. Mais quand l’amour de sa vie revient – Dev, son ex-petit-ami – Raina doit faire face à ses vrais sentiments et choisir ce qu’elle veut vraiment. Laissera-t-elle sa famille décider de son avenir ou parviendra-t-elle à trouver sa propre voie ?

  • Auteur : Sonya Lalli
  • Nombre de pages : 349
  • Maison d’édition : Eyrolles
  • Genre : Romance contemporaine
  • Date de sortie : mai 2019
  • Amazon : Broché (16€) – Kindle (7,99€)

😱 Ce roman a été un véritable délice ! Un coup de coeur garanti 😍 J’ai accroché du début à la fin ! C’est un roman d’amour qui nous offre un nouveau regard sur les pressions liées aux fréquentations et aux mariages arrangés qui existent dans certaines cultures, et ici la culture indienne.

D’abord, il faut remarquer que ma lecture a été plus rapide qu’avec n’importe quels autres romans que j’ai lu ces derniers temps. Et ce, grâce à la plume de l’autrice qui est belle et très lisible ; ainsi, la lecture avance toute seule sans difficultés de compréhension par exemple. C’ets impossible de se perdre aussi perdre parmi toutes les descriptions qu’il y a, car ça m’a permis de découvrir un mode de vie différent du mien. Et ma curiosité a entièrement été satisfaite 🙂 Mais, c’est aussi une lecture contemporaine qui se déroule à Toronto, du coup je n’ai pas perdu le fil.

J’ai adhéré 100% à cette histoire, car j’avais l’impression d’avoir vécue la même chose que Raina, non pas en matière de culture mais en matière de coeur. Pour résumer un peu, Raina et Dev sortaient ensembles à Londres. Mais voilà qu’elle part pour Toronto, et Dev ne la suit pas. La rupture a été très dure pour Raina ; après 2 ans elle peine à l’oublier multipliant les rendez-vous que lui impose sa Nani. Bref, j’avais l’impression de comprendre ce qu’elle vivait, étant moi-même passée par là… Au moment où elle pensait reprendre sa vie en main avec son boulot et ses nouvelles rencontres, Dev refait surface et c’est désormais la pagaille dans sa tête. Elle se pose pleins de questions : pourquoi est-il revenu ? Dois-je revenir vers lui ? M’aime t-il toujours ? Je me suis mise complètement dans la peau du personnage. Je faisais défiler les pages, tellement c’était addictif, c’était comme un feuilleton dont on voulait connaître la fin. Et en 3 jours c’était plié 😀 !

Si tu dois mentir sur lui aux gens que tu aimes, est-ce qu’il en vaut vraiment la peine ?

Voilà une des questions que relève le livre au sujet des relations amoureuses. Et en suivant l’histoire de Raina, on se rend compte des choses qui tiennent le plus à nos yeux. Un homme nous quitte, et des mois ou des années plus tard il revient vers nous en s’excusant de son erreur etc. Il faut alors se poser les bonnes questions, et Raina le fait très bien malgré ses moments d’incertitudes où ses sentiments pour Dev reprennent le dessus.

Mais, elle doit également aussi aider sa meilleure amie Shay à préparer son mariage, épaulée par toute sa famille et ses amis ; elle doit aussi affronter sa Nani (grand-mère) qui espère la voir marriée bientôt avec un beau et riche Indien qu’elle aura rencontré grâce à la fameuse liste des prétendants qu’elle aura préparé pour elle ; en plus de ses problèmes personnels elle doit aidé son jeune ami Depesh qui une énorme pression familiale, car il est gay et a peu de l’annoncer à ses parents qui trouvent l’homosexualité comme immortal selon leur religion. Entreprenante et brave, Raina se bat pour ses convictions et celle de son entourage. Elle veut apporter une nouvelle vision à sa famille, quitte à passer par des mensonges et des secrets.

En grandissant, ils découvriraient tout ce que la vie a d’imparfait. Peut-être rencontreraient-ils des problèmes autrement plus graves que les implications de leur propre sexualité. Le monde est assez inquiétant – et pas à l’autre bout de la planète, des océans et des déserts, mais ici, chez nous. Pour grandir, pour trouver le courage de changer tout ça, il fallait sûrement commencer par le début. Par notre petit bout du monde.

Raina

C’est un passage du livre qui m’a beaucoup touché. Je pense que c’était important de le ressortir, car la famille de Raina a du mal à accepter l’homosexualité comme faisant partie de notre monde actuel. Elle tente de changer son monde, et en même temps d’actualiser les moeurs de sa culture :

Parce que nous, les femmes, on ne peut pas être heureuses sans compagnon ? On n’est pas assez bien ?

Raina

Une autre réplique tirée du livre que j’ai bien aimée. Je suis de nouveau du même avis que Raina, qui tente de convaincre sa Nani qu’elle n’a pas besoin d’hommes dans sa vie pour réussir. Son ex revient, et elle ne sait pas si elle veut réellement se remettre avec lui. Elle compte les pour et les contre. Et à côté de ça, elle fait la connaissance d’Asher, un ami de Julien qui revient de son voyage de Thaïlande. Il a tout pour lui plaire, elle se prend au jeu de l’amitié, mais et si ce n’est pas de l’amitié qu’elle veut, mais de l’amour ? Venez le découvrir par vous-même 😉

Publié par

🦉 Salut, moi c’est Magali. Bienvenue à toi ! Blogueuse littéraire et addict des séries et films, je vous partage avec grand plaisir mes coups de coeur et mes déceptions 💗

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s