La Maîtresse de Rome – Kate Quinn

Thea dénoua ses cheveux tressés, les laissant retomber sur ses épaules.

— Il y a une personne qu’il acceptera de recevoir.

Marcus la regarda. Arius la regarda.

— Non, dit Arius.

— Pourras-tu l’occuper assez longtemps ? dit Marcus.

— Elle ne l’occupera pas. Elle n’ira pas.

— J’irai !

Thea se dirigea vers la porte. Arius la rejoignit en deux enjambées – sans la moindre trace de boiterie, nota Marcus – et lui saisit le bras. Il la prit par les coudes et, comme elle cherchait à se dégager, la souleva du sol.

— Tu ne peux pas y aller. Il te tuera.

— Il te tuera aussi.

thea, marcus & arius – la maîtresse de rome

Jeune esclave juive soumise aux caprices de l’arrogante Lepida Pollia, sa maîtresse, Thea connaît pour la première fois le bonheur dans les bras du gladiateur Arius le Barbare, la nouvelle coqueluche de Rome. Mais leur idylle attise la jalousie de Lepida, qui s’emploie de son mieux à les séparer.
Cette dernière n’est pas le seul obstacle à se présenter sur la route des deux amants. Grâce à ses talents de musicienne, la belle Thea ne tarde pas à être remarquée de l’aristocratie romaine… et d’un dangereux admirateur : l’empereur Domitien, un homme brillant mais cruel qui en fait sa favorite. Devenue la femme la plus influente de Rome, Thea doit plus que jamais garder son amour pour Arius secret.

  • Auteur : Kate Quinn
  • Nombre de pages : 544
  • Maisons d’édition : Presses de la Cité – Pocket (20 juin 2013)
  • Genre : Historique
  • Date de sortie : 26 janvier 2012
  • Amazon : Poche (10,89€) – Kindle (11,99€)

Aujourd’hui, j’avais envie de partager avec vous cette pépite péplum que j’avais lu l’année dernière : La maîtresse de Rome de Kate Quinn.

On se retrouve à la fin du 1er siècle après JC en plein de coeur d’une Rome antique. Deux destins se croisent, celui de Thea la Juive, une esclave, et celui d’Arius le Breton, un gladiateur combattant hors-pair. Ils vont connaître un amour passionnel et dévorant, mais semé d’embûches… Car Thea est constamment soumise aux caprices de l’arrogante Lepida Pollia, sa maîtresse. Cette idylle attise sa jalousie. Seulement, les talents de musicienne de Théa sont vite remarquées et elle fait son entrée dans l’aristocratie romaine attirant le regard du dangereux empereur Domitien, homme cruel qui en fait sa favorite. Le destin des deux amants semble fragile…

J’étais ravie de retrouver un scénario où on y retrouve des élements clés de « Gladiator » ou de la série « Rome ». Un grand plongeon au coeur de la Rome antique dans une histoire pleine d’amour, de violence, de complots, d’injustice, de manigances et de courage. Les personnages du roman nous emmènent aussi bien au pays des gladiateurs que dans les palais de l’Empereur, avec des orgies, des combats politiques et guerriers. Ils sont tous fascinants ! On ne pourrait pas ne pas craquer pour le beau et ténébreux Arius, le barbare breton qui déchaîne les passions et fait craquer toutes les demoiselles du livre !

Une lecture totalement addictive très longue certes, mais où l’on arrive vraiment à se plonger au temps des gladiateurs, des esclaves et des aristocrates romains. De plus, la narration qui se fait à double voix nous donne différentes versions de l’histoire du point de vue de Théa, de Lipida et d’Arius. C’est un pur régale !! 😍 Je le conseille vivement !! 👌

Publié par

🦉 Salut, moi c’est Magali. Bienvenue à toi ! Blogueuse littéraire et addict des séries et films, je vous partage avec grand plaisir mes coups de coeur et mes déceptions 💗

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s